J'accepte En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/
Accueil
Connaître les critères d’un logement décent en 2019

Connaître les critères d’un logement décent en 2019

La Côte basque est une destination par excellence pour les projets immobiliers. Cette région, prisée par les vacanciers et les retraités souhaitant allier cadre de vie et commodités, constitue un terrain idéal pour la location saisonnière. La location à long termes est également une solution rentable pour les propriétaires de résidence secondaire. Afin de tirer pleinement profit de la mise en location de votre bien immobilier, vous devrez considérer les critères de décence d’un logement.

Un logement décent est définit par plusieurs conditions. Il doit notamment répondre à certaines techniques et à des obligations de superficie minimale. En effet, la surface habitable d’un bien ne doit pas être inférieure à 9 m². Quant à la hauteur sous plafond, celle-ci doit mesurer au minimum 2,20 m.

Les normes de confort et de sécurité à respecter

Un logement décent exige un niveau d’équipement minimal. Il faut qu’il soit connecté aux différents réseaux, notamment avec l’eau potable et l’électricité. L’habitation doit également disposer d’un système d’évacuation des eaux usées. Les conditions d’hygiènes minimales comprennent en outre la présence d’un con cuisine, d’une salle d’eau et d’un WC. Enfin, le logement doit être pourvu d’un système de chauffage ainsi que d’un mobilier obligatoire (définie par la loi) dan le cas d’une location meublée.

Votre bien immobilier Pays basque doit par ailleurs répondre à certaines normes de sécurité pour être décent. Entre autres, il doit être couvert et clos pour préserver les habitants des eaux de ruissellement. Le locataire ne doit également pas d’exposer à des matériaux de constructions présentant du plomb, de l’amiante… Enfin, il doit bénéficier d’une luminosité ainsi qu’une ouverture qui donne accès à l’air libre. En supplément des ces exigences, il est important que le preneur puisse jouir du bien dans des conditions de tranquillité. Par exemple, même si vous êtes le propriétaire, cela ne vous donne pas le droit de visiter le logement à votre convenance ou d’interdire au locataire de recevoir des invités.

Qu’en est-il de la performance énergétique ?

La question de performance énergétique constitue un critère primordial pour définir un logement décent. Il convient toutefois de souligner que cela ne vas pas dans le sens de consommation ou de coût de l’énergie. Il est en effet question de protection contre les infiltrations d’air parasites. Autrement dit, vos portes, vos fenêtres et vos ouvrants doivent avoir une étanchéité optimale à l’air. S’il y a une pièce non chauffée, viellez munir cette dernière d’une porte ou d’une fenêtre. Pour les cheminées, celles-ci doivent être équipées de trappes.

D’autres nouvelles mesures sont incluses dans la loi pour la transition énergétique. Elles visent à limiter les pertes de chaleur en permettant à votre locataire de profiter des avantages écologiques pour le renouvellement d’air. Pour garantir qu’aucun filet d’air parasite ne s’infiltre directement dans l’appartement ou la maison, n’hésitez pas à renforcer l’étanchéité des ouvrants. Si nécessaire, isoler les conduits de cheminées et remplacer les menuiseries de vos portes et fenêtres.


Partager


Laisser un commentaire